Conseils à un ami qui vient de rater son concours

Je me permet de te répondre alors que tu viens encore de rater l’agrégation interne d’un cheveu, et que tu voudrais encore demander tes copies pour les analyser.

Ces copies seront envoyées sans aucune indication de correction, ni aucun barème : elles seront vierges de tout commentaire. On apprendra peu de chose en les retravaillant. Ce n'est pas la peine de les demander et de perdre de l'énergie à trop les analyser. Il vaut mieux aller de l’avant vers le grand air frais…

Voici ma réponse, qui peut s’adresser à tous ceux qui sont déçus des résultats d’un concours. En espérant que cela puisse aider :
  
  1. Ne perd pas ton temps à retourner sur tes copies pour les analyser trop longtemps. Pour moi, cela ne sert pas à grand-chose.
  2. Prend l’air, va vers le grand large.
  3. Si tu as toujours envie de passer ce concours, fais-le. C’est une bonne idée car tu as beaucoup investi, et donc en droit d’attendre un effet boule de neige.
  4. Continue alors de jouer avec les problèmes en faisant fi de tous les aléas de la route.
  5. Transmute ce travail en jeu.
  6. Amuse-toi bien !
  7. Amuse-toi le plus possible en cherchant des réponses à des questions de maths portant sur le programme. Ris de tes erreurs, sois heureux quand tu retrouves une démonstration !
  8. Prend plaisir à lire les solutions dès que tu en a assez : n’attend pas de t’ennuyer car la vie est courte.
  9. Joue en essayant de résoudre des devinettes mathématiques.
  10. Fais comme Arjuna dans la Bhagavad-Gita : lance toi corps et âme dans l’action à partir du moment où tu as décidé qu’elle était bonne, mais n’attend rien du fruit de l’action.
  11. L’important, c’est le chemin, pas le but.
  12. Si tes actions droites ont une conséquence heureuse, tant mieux. Sinon tant pis. De toute façon tu ressortiras grandi de tes actions quand elles sont justes, et nul besoin de quiconque pour l’attester. Un travail personnel, comme celui d’acquérir pied à pied une certaine maîtrise de concepts mathématiques, éclaire l’intérieur de notre être, et cela ne dépend pas des résultats à un concours. C'est une qualité intrinsèque qui t'accompagnera tout le temps !
  13. Pense juste, agis juste comme tu le sais, le reste ne t'en préoccupe pas.
  14. Accepte la vie : la profonde acceptation de tout ce qui existe et de tout ce qui arrive est le plus profond secret du tantra.

Cette réponse m'a donné envie de relire tout le Maha Bharata (la grande histoire de Bharata) que j'avais trouvé passionnant quand je préparais le CAPES en 1978-79. Cela m'allait très bien ; se jeter dans l'action sans attendre le résultat de son action. Les enseignements de Maharishi, le hata-yoga de Van Lysebeth, le jnâna-yoga de Vivekânanda, les discussions à n'en plus finir avec mes camarades de la fac de Valrose sur la spititualité... 

C'est fou : cela vous accompage toute une vie sans même que l'on s'en aperçoive parfois.

Bon, c'est décidé : je viens d'acheter la version numérique de ce livre et compte m'y replonger dès aujourd'hui entre deux parties du CAPES à corriger. J'ai tout oublié, je vais donc tout redécouvrir : la joie !


La Bhagavad-gita







Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

47% de plagiat dans un mémoire de master : de la nécessité d'utiliser un logiciel anti-plagiat

Voici comment s'est déroulé mon oral du CAPES interne

Lettre de démission d'un professeur de mathématiques en poste depuis 1999