Discipline : que se passe-t-il quand la classe nous échappe ?

Débuter dans une classe de collège

Voilà, on a travaillé dur pour obtenir sa licence de mathématiques, on s'est inscrit en master dans une école supérieure du professorat et de l'éducation (ESPE), en master 1 on a dû suivre des cours généralistes pour comprendre comment fonctionne un établissement scolaire et réfléchir sur les méthodes d'enseignements tout en préparant d'arrache-pieds le concours sélectif du CAPES. 

Et aussi suivre des cours d'anglais et sur les TICE, puisqu'on y est.

Deux écrits et deux oraux à préparer tout en passant ses examens de master, et comme si cela ne suffisait pas, l'obligation de suivre un stage lourd qui souvent durera de début septembre à la fin mars et occupera deux journées dans la semaine. Tout cela juste avant un écrit de concours qui tombe le 1er avril et un oral qu'on n'aura pas suffisamment le temps de préparer...

L'étudiant de master est un surhomme. Du moins le législateur l'imagine ainsi.

Dans la pratique, il essayera de survivre et d'atteindre ses multiples objectifs parfois si contradictoires. La mastérisation de la préparation au CAPES, c'est aussi remplacer une année entière consacrée à l'acquisition des fondamentaux de la discipline en deux semestres de 10 semaines chacun, avec quelques heures pour préparer l'écrit et d'autres heures agglutinées pour préparer l'oral : un temps largement insuffisant et qui rend la préparation extrêmement difficile. On ira au feu du concours mal préparé, comme ses camarades sauf ceux qui l'auront passé plusieurs fois.

Ce n'est pas fini : avec ou sans le CAPES, après la première année de master MEEF vient la seconde année avec de nouveaux cours,  un stage et un mémoire à rédiger. 

Ce n'est pas fini : en réussissant le CAPES, on devient fonctionnaire-stagiaire et l'on suit un stage en responsabilité dans l'académie. Si tout va bien, on devient responsable de deux classes du collège avec un demi-service dans un établissement:: 9 heures d'enseignement. Nous voilà propulsés devant la réalité d'une classe, avec la nécessité de mettre tout ce monde là au travail même s'il n'en n'a pas envie.

Un choc, des difficultés que chaque nouveau professeur essayera de maîtriser en forgeant ses armes, en essayant de mieux comprendre la psychologie enfantine et... en réagissant suivant son caractère. 

Histoires de dérapages 

Voici quatre récits de professeurs de collège qui ont le courage de dire ce qui s'est passé dans leurs classes. En général c'est top secret et chacun se débrouille comme il peut. Ces témoignages sont donnés en AUDIO dans l'émission Chahutages et autres désordres passée sur France Culture le 11 septembre 2014.

Des dérapages ? Les élèves sont les premiers à en souffrir comme le montre ce témoignage d'une mère de famille placé sur MégaMaths le 28 janvier 2015 : Ennuyer sa camarade de classe pour la filmer en colère. 


Des solutions ?

Pour pouvoir enseigner, un enseignant doit arriver à imposer une atmosphère de travail dans sa classe et tous les coups (légaux !) sont permis. Voici des conseils de gestion de classe donnés à l'école publique de Saint-Didier-sous-Riverie.

Et si vous voulez connaître la méthode que j'avais mise au point au tout début de ma carrière de certifié en collège, vous pouvez parcourir ce documents : Comment j'ai réussi à enseigner à des sixièmes. C'était mon guide de survie en atmosphère hostile, et dans 90% des cas ce guide m'a permis d'instaurer une atmosphère agréable où les trente élèves d'une même classe désiraient apprendre et le faisaient avec joie. Si c'était à refaire, je le referais !

D'autres liens sont placés sur la page Gestion de classes de MégaMaths Classic.




Apportez-moi votre témoignages et votre solution personnelle pour que je puisse les partager avec les Mégamathiens ! Quel système avez-vous mis au point ? Cela fonctionne ? Indiquez-moi des documents, des livres, des témoignages, qui vous ont aidé à affronter les classes de collège et tirer le meilleur parti des heures de travail réservées à l'apprentissage des bases des mathématiques à ce niveau :)))) Mettons nos forces en commun et découvrons de nouveaux sentiers ! Je reste à votre écoute sur dany-jack.mercier@hotmail.fr



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

47% de plagiat dans un mémoire de master : de la nécessité d'utiliser un logiciel anti-plagiat

Voici comment s'est déroulé mon oral du CAPES interne

Le travail caché des professeurs : listes incroyable des réunions imposées pendant l'année !