Les affects joyeux augmentent notre puissance d’agir

Baruch Spinoza (Amsterdam 1632 - La Haye 1677)


Dans Pornostars - Fragments d’une métaphysique du X (La Musardine, 2007), Laurent de Sutter cite Spinoza pour justifier la recherche des « affects joyeux » :

« Dans le Livre III de l’Ethique, Spinoza avait tenté de décrire la couleur, la texture ou le goût que pouvait prendre toute chose par le concept générique d’affect.
Il en distinguait deux catégories. Il y a d’une part, disait-il, les affects tristes ; et d’autre part les affects joyeux.
Les premiers comprennent tout ce qui diminue notre puissance d’agir ; tandis que les seconds, au contraire, comprennent tout ce qui l’augmente. Pour Spinoza, rechercher ces derniers permet, en augmentant notre puissance d’agir, d’augmenter aussi la perfection de notre être. Les affects joyeux, expliquait-il, nous rendent plus grands. » (De Sutter, 2007)

L’homme possède une certaine liberté, une certaine latitude pour décider d’être joyeux en accomplissant les tâches qui lui incombent. Cette transmutation de la tâche en « chose désirée » permet de dégager de l’énergie non seulement pour la mener à bien,  mais aussi pour vivre et « prospérer ». 

Cela se voit chez le commerçant qui sera « heureux » de passer 15h dans son magasin. Cela est aussi utile pour le travailleur intellectuel qui s’escrime à approfondir un sujet. Pour essayer de mieux comprendre un thème en mathématiques, il faut investir du temps, lire et comprendre. Petit à petit, les choses s’éclaircissent.

Pour être capable d’investir du temps, il faut être joyeux en apprenant, pas à pas. Il faut prendre plaisir à l’étude, donc en retirer quelque chose au jour le jour, et cultiver cette joie où l’on se trouve quand on a compris une toute petite choses. 

Comme la promenade est une succession de milliers de pas, la connaissance se construit par l’agglomération de milliers de découvertes. Le chemin est sans doute long, mais fait de tous ces pas qui provoquent chacun un « affect joyeux ». Ceux-ci nous rendent « plus grands ».


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

47% de plagiat dans un mémoire de master : de la nécessité d'utiliser un logiciel anti-plagiat

Voici comment s'est déroulé mon oral du CAPES interne

Lettre de démission d'un professeur de mathématiques en poste depuis 1999