Les greniers de l'éducation n°2 : quelques méthodes pour tricher en classe

Voilà un tutoriel qui montre comment utiliser son smartphone connecté à sa montre pour avoir accès à Google à volonté pendant une interrogation écrite en classe.

Continuer à autoriser l'utilisation de machines électroniques en classe pendant tous les devoirs sur table revient à effectuer un tri par l'argent et encourager les tricheurs ! C'est une incitation à tricher. Au BAC, on devrait interdire la calculatrice comme on le fait déjà dans les épreuves de l'agrégation interne, quitte à donner sur le sujet les valeurs  prises par une fonction si c'est indispensable. Ce serait plus juste et égalitaire.


Manière simple et efficace pour tricher en classe


Voici une méthode plus dangereuse si on surveille constamment la classe en train de composer :

Camoufler son smartphone avec la coque de sa calculatrice


Sans technique numérique, mais efficace pour le contrôle continu, cet élève a trouvé une astuce très simple pour se remémorer ses définitions en géométrie en collège : le faux brouillon. Voici :


Technique du faux brouillon






Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

47% de plagiat dans un mémoire de master : de la nécessité d'utiliser un logiciel anti-plagiat

Voici comment s'est déroulé mon oral du CAPES interne

Lettre de démission d'un professeur de mathématiques en poste depuis 1999