Quand on ne comprend pas sa note éliminatoire à l'oral du CAPES...

On lit beaucoup de messages de candidats heureux qui ont réussi le CAPES et peuvent parler de leurs prestations. Mais on entendra beaucoup moins de descriptions d'échecs, car ce n'est pas facile de revenir sur une épreuve ratée, et qu'il est beaucoup plus simple de "passer à autre choses".

Mais voilà : en cette période de résultats je reçois parfois des lettres de candidats qui ont reçus une note éliminatoire à l'oral SANS COMPRENDRE ce qui s'est passé, ce qui fait horriblement peur, car dans ce cas on ne voit pas comment redresser la barre pour la session suivante, et surtout on imagine qu'une erreur s'est glissée quelque part...

D'après mon expérience, certaines affirmations dites à l'oral peuvent être éliminatoires, ou du moins shuntent la note à l'épreuve, et le candidat est parfois incapable de prendre conscience de l'erreur. On s'attendrait à ce que le jury insiste alors. En général il tend une perche en demandant au candidat de revoir un certain point, de le corriger, ou simplement de lui dire ce qu'il pense d'un certain paragraphe. Mais parfois le candidat, sûr de lui, s'enferre dans son erreur, et cela ne joue pas en sa faveur. Le jury peut alors passer à la suite tout en se rappelant de cet échec.

Pour déterminer où l'on a mal répondu, il faut donc prendre conscience des "blocages" du jury sur certaines parties de son exposé, sur ses demandes d'explications, de correction, de précisions. Il faut aussi savoir si à un moment ou un autre on n'est pas testé sans pourvoir répondre à une question, et si le jury n'a pas décidé de passer à autre chose après un temps d'attente qui durait. Bref, il faut se transformer en mentaliste pour ressentir les réactions des membres du jury... Ce qui n'est pas toujours possible. C'est d'ailleurs pour cela qu'on tente de s'entraîner l'année qui précède le concours, en exposant des oraux en simulation et en subissant les questions d'un formateur qui joue le rôle de l'examinateur.

Ah ! Les choses sont plus simples quand le jury met clairement le doigt sur ce qui est raté, pendant l'interrogation orale, mais avec la conséquence de pouvoir complètement déstabiliser le candidat. Un oral c'est vivant, c'est la moindre des choses qu'on puisse dire, et l'on ne sait jamais comment il évolue.

Il est temps de laisser la parole à un candidat malchanceux :


QUESTION :

Les résultats sont tombés hier et grosse déprime... j'ai loupé à 1 point sur note de l'oral. Mes notes sont : écrit 15.56 et 10, oral leçon 5.6 et épreuve sur dossier 4. Pourtant j'étais confiant surtout pour l'oral 1 où j'ai choisi "proportionnalité et linéarité". Certes c'était une leçon facile a priori, mais je l'avais  préparée, comme les 56 autres en fait, et j'avais assisté en tant que visiteur à l'oral d'un candidat présentant cette même leçon.

J'ai fait un plan développé sur vidéo projecteur de la 6e à la 3e avec illustrations de petits exercices au tableau. J'ai utilisé un tableur pour un des exercices et j'ai montré une situation de Thalès sur Geogebra. J'ai répondu correctement, me  semble-t-il, aux questions du jury, peut être une quinzaine, sauf deux. J'avais un titre "variation d'un pourcentage" que l'on m'a demandé de modifier. On m'a aussi demandé s'il existait d'autres fonctions linéaires que les droites passant par l'origine. Le jury a proposé la fonction qui à x associe f(x) = (3x^3 + 3x)/(x²+1).

A la sortie, une visiteuse, non candidate puisqu'elle a déjà le CAPES, m'a glissé "superbe présentation sur le fond et la forme". Je ne sais pas où j'ai pu fauter...

La non-réponse aux deux questions est-elle éliminatoire ? Peut-on avoir des explications pour comprendre ? Avez-vous une idée sur ce qui peut faire chuter une
note aussi fortement à l'oral ?

Dans l'épreuve sur dossier, j'ai passé sans doute trop de temps à l'analyse des productions des élèves, ainsi ma correction de l'exercice a été trop rapide. Ensuite j'ai répondu correctement selon moi à la question "éducation et santé".

Par avance merci de votre éclairage éventuel même si bien sûr vous n'avez pas assisté à mon oral...


REPONSE :  

Je ne vois rien d’éliminatoire dans votre compte rendu. Le mystère reste donc entier, surtout après un prestation ressentie comme bonne en oral 1. Pas de chance pour cette année où vous payez cher le fait que l’oral compte deux fois plus que l’écrit, alors que jusqu’à la session 2014 l’oral et l’écrit étaient traités avec le même coefficient.

 Essayez de vous rappeler la nature des questions où vous n’avez pas répondu : le jury a-t-il essayé de vous mettre sur la voie ? Est-il revenu plusieurs fois sur une partie de votre exposé ? A-t-il changé de sujet à un moment donné en laissant une réponse en suspend ?

 Pour la fonction donnée en contre-exemple, elle n’est pas linéaire car ne vérifie pas f(tx) = tf(x) quels que soient les réels t et x. Peut-être s’agissait-il de f(x) = 3(x^3-x)/(x²-1) qui se simplifie en f(x) = 3x lorsque x est différent de +1 et -1. Cette fonction coïncide avec une application linéaire en dehors de {-1,1}, et sa représentation graphique est une droite épointée. On pourrait dire qu'il s'git d'une fonction linéaire, à la limite... Même si les vraies applications linéaires, définies sur un espace vectoriel et à valeurs dans un espace vectoriel, ici R, doivent être définie de partout ! 

M'autorisez-vous à publier anonymement votre malheureuse expérience sur mon blog ? En relayant l'information sur MégaMaths Facebook, certains autres utilisateurs du site qui se posent des questions sur leurs prestations ratées pourraient déposer des commentaires, et vous pourriez ainsi échanger entre vous pour essayer de comprendre.

Courage.


QUESTION : 

Effectivement et désolé je me suis trompé la fonction f(x) du jury était correcte (3x^3+3x)/(x²+1). Le jury est revenu sur la question du développement : "prouver qu'une fonction linéaire est une droite passant par l'origine". Pour l'origine, c'assez trivial puisque le point (0,0) appartient au tableau de proportionnalité. Pour la droite j'ai utilisé la tangente. La membre du jury souhaitant ces précisions et ces éclaircissements m'a dit : "ok c'est bon"...

Puis-je avoir accès aux commentaires et motivations du jury pour cette note ? Si oui comment procéder ? Je sais que cela ne changera rien mais je souhaite comprendre pour m'apaiser et utiliser cet échec pour l'avenir. Je ne suis pas en colère mais terriblement déçu et frustré.

Je vous autorise à publier ces messages de façon anonyme.


REPONSE : 

Alors je ne suis pas d’accord, car cette fonction est définie sur R tout entier, et est égale à une application linéaire... Vous êtes sûr qu’il n'y avait pas un "moins" pour que cette fonction ne soit pas défini sur tout R ? Quoi qu’il en soit je trouve cette question problématique, les seules applications linéaires de R dans R étant bien de la forme qu’on connaît (1).

Je ne vois rien de grave dans ce que vous rapportez. Le mystère reste total.

Avez-vous parlé ainsi : “prouver qu'une fonction linéaire est une droite passant par l'origine” ? Là le jury tique car une fonction n’est pas une droite ou une courbe.

D’après ce que j’ai vu les années précédentes : 

a) Il n’y a pas de traces écrites des délibérations du jury d’oral, qui décide ensemble de la note à porter, et qui ne doit remettre que cette note. Les brouillons des jurys présents à l’oral leur appartiennent et ne sont pas remis. Donc vous n’obtiendrez aucun commentaire sur cet oral.

b) Vous pouvez demander une révision de note en expliquant que vous ne la comprenez pas. Il faut écrire directement au Président du jury du CAPES externe. L’adresse devrait figurer sur le site officiel du jury.

c) D’après d’autres candidats qui ont fait cela avant vous, la lettre de réponse explique que le jury a vérifié que le report des notes s’était effectué sans erreur, et explique ensuite qu’il n’y a pas de rapport concernant les oraux passés par les candidats.

Ceci dit, je ne veux pas vous décourager : je vous dis seulement ce que j’ai vu à quelques reprises ces dernières années. Je comprends que vous soyez déçu et frustré. Je le serais aussi si je ne parvenais même pas à justifier une note éliminatoire qu’on m’aurait collé. Ecrivez quand même : qui sait, peut-être que dans certains cas le jury peut s’apercevoir d’une erreur de report. Ce serait un scoop.



(1) Rapporté plus tard : "Je me suis mal exprimé pour cette fonction (...), la question du jury était : "Existe t-il des fonctions linéaires qui ne sont pas de la forme f(x)=ax". Après réflexion, j'ai dit que je parvenais pas à trouver d'exemples, et le jury m'a donné cette fonction qui à x associe (3x^3+3x)/(x²+1). J'ai dit alors qu'en effet, on pouvait simplifier car x²+1 n'était jamais nul.


******


Voici mes réflexions autour de la question du jury :








Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

47% de plagiat dans un mémoire de master : de la nécessité d'utiliser un logiciel anti-plagiat

Voici comment s'est déroulé mon oral du CAPES interne

Lettre de démission d'un professeur de mathématiques en poste depuis 1999