Algèbre linéaire : je suis dépassée dès les premières questions...


QUESTION : 

Je suis enseignante de maths depuis 14 ans et je remets le pied à l'étrier dans l'espoir d'une agrég. interne dans les deux ans.

J'aime beaucoup votre style et je viens d'acheter le Tome 2 (Algèbre linéaire" des "Acquisitions pour..." ; l'incidence "questions / réponses" étant une de mes incidences préférées (y compris dans mon enseignement).

Cependant, je suis déjà dépassée dès les premières questions (c'est que ça s'oublie encore plus vite que je ne le pensais).

J'hésite sur la marche à suivre :

- les Dossiers Mathématiques se rapportant aux points qui me posent problème,
- ou carrément des livres de Prépa ?


**********


REPONSE :

Bonjour,

Quand vous découvrez que lire la solution d'un exercice corrigé dans l'un des volumes "Acquisition des fondamentaux pour les concours" ne suffit pas pour la comprendre, mais soulève des problèmes de connaissances (des définitions imparfaitement connues, des théorèmes mystérieux sur lesquels on s'appuie...), alors il faut retourner lire un texte sur le sujet. 

Tous les coups sont permis : recherche sur internet pour voir si l'on n'obtient pas une réponse, bibliothèque, livres de cours, de licence ou de classes prépa, autres livres qui traitent du sujet en question.

Il y a de bons cours d'algèbre linéaires dans des livres de licence. Mes livres de la collection DOSSIERS MATHÉMATIQUES sur l'algèbre linéaire sont aussi tous à être potassés par un agrégatif, car il s'agit de fondamentaux et je les expose et analyse autant que je puis.

Le livre "Fondamentaux d'algèbre et d'arithmétique" est excellent pour l'agrégation interne car permet de bien réviser des passages on ne peut plus importants pour comprendre des sujets de concours ou répondre à des questions d'oraux. C'est un exposé à lire et à comprendre.

Voilà, vous savez tout !

Pas de panique, tout collègue qui se replonge dans les items de maths pour commencer sa préparation à l'agrégation interne est dans le même cas : on s'aperçoit qu'on a des lacunes de partout, et cela fait peur. Mais avec du travail pointilleux et régulier on déplace des montagnes, et les automatismes de ses années étude finissent par revenir assez vite. 

Avanti ! 


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

47% de plagiat dans un mémoire de master : de la nécessité d'utiliser un logiciel anti-plagiat

Voici comment s'est déroulé mon oral du CAPES interne

Lettre de démission d'un professeur de mathématiques en poste depuis 1999