Oral 2 CAPES Maths 2016 réussi : problème conduisant à une équation


COMPTE RENDU D'ORAL 2 DU CAPES MATHS 2016

Problème conduisant à une équation

Le compte rendu suivant décrit l'oral 2 de Francesca, passé en juin 2016, porte sur un dossier intitulé : « Problème conduisant à la résolution d'une équation » que l'on retrouve tout en bas de l'article.


L'exercice en soi n'est pas très compliqué, il suffit de bien le comprendre et de poser AB=r où r est un réel fixé. Je prépare donc pendant 2h30, j'ai même terminé un peu avant.  

Le jury a l'air un peu plus distrait qu'hier : les membres du jury discutent et regardent leurs tablettes pendant mon exposé. Je commence par présenter mon exercice globalement. Après je passe à l'analyse des réponses des élèves et réfléchis sur les conseils à apporter. Je fais remarquer à ce moment-là que la question était posée de telle sorte que la réponse de l'élève 2 était correcte puisque avec l'aide de Geogebra, cet élève a bien découvert un point M qui fonctionne. Le jury avait l'air content de cette remarque. Ensuite, je passe à la correction, puis à la présentation de mes deux exercices. Tout cela en 28 minutes. Timing OK ! [NDA : en 2016, l'exposé était de 30 min, mais cette durée est ramenée à 20 min dès la session 2017.] 

Ensuite, on passe à l'entretien. Le jury revient rapidement sur l'analyse car j'ai dit des choses que je n'ai pas forcément écrites, par peur de manque de temps. Ce fut très rapide. Ensuite, on passe à ma correction. Je nomme les cercles C, C1, C2 et l'aire des demi-disques C, C1, C2. Le jury me demande si c'est la même chose. Pour moi oui, car c'est bien l'aire associée aux demi-cercles C, C1, C1. On me demande d'écrire la définition d'un cercle et d'un disque, puis on en vient à la conclusion que c'est bien différent. 

Ensuite, on revient sur mes déroulés de calculs (résolution d'équation). Je préfère comme nous sommes en seconde mettre des « i.e. » et écrire « c'est-à-dire », « d'où »... Le jury me demande ce que l'on pourrait mettre comme symbole, je réponds que l'on peut mettre des équivalences jusqu'au moment où on la perd, puisque l'une des solutions est hors de l'ensemble de définition. Le jury montre qu'il est d'accord. 

Enfin, on passe à l'un de mes exercices. Le jury me demande une correction rapide. Je dis (comme on l'a vu avec Eric Ouvrard qui nous a donné l'exercice) que l'on peut l'envisager sur plusieurs niveaux. On me demande comment faire pour le faire travailler à chaque niveau. Je réponds... On arrête là pour le développement. 

L'épreuve se termine sur la question professionnelle. Dans un premier temps on me demande : « Vous avez un élève malvoyant dans votre classe. Comment faire pour lui venir en aide ? » Après avoir entendu ma réponse, on me demande si je connais des projets mis en place par le gouvernement pour le handicap et l'insertion. 

Dans un second temps, on me demande : « Un élève est en fauteuil, vous voulez faire un TP en salle info au premier étage. Pas d'ascenseur. Que faite vous ? ». C'est une QUESTION PIEGE à laquelle il faut répondre que ce n'est absolument pas normal, puisque l'établissement devrait être aux normes pour les handicapés. 

J'ai obtenu la note de 16,34 sur 20.



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

47% de plagiat dans un mémoire de master : de la nécessité d'utiliser un logiciel anti-plagiat

Voici comment s'est déroulé mon oral du CAPES interne

Lettre de démission d'un professeur de mathématiques en poste depuis 1999