Algorithmique CONTRE mathématiques, une question de dosage et d'horaires ?

MESSAGE de SM reçu en fin octobre 2016 :

Bonjour. Je viens de lire ce petit passage qui m'a interpellé... Je partage certaines choses mais votre sentence me paraît très radicale et dure... Voici (en pièce jointe) un petit atelier militant modestement pour une approche via la simulation dans la résolution de certains problèmes mathématiques, conjointement à l'approche théorique déductive pure...

Je crois qu'il ne faut pas opposer les deux bien au contraire... ils se nourrissent l'un de l'autre et par ailleurs, l'éclairage "machine" peut s'avérer d'une grande utilité tant sur le plan mathématique que sur le plan pédagogique.... je pense et je l'ai vérifié...

Merci pour votre travail considérable. Bien cordialement.

Stéphan MANGANELLI
Professeur de mathématiques.



REPONSE DE DJM

Bonjour cher collègue,

Je pense bien sûr comme vous quand vous dites qu’il ne faut pas opposer l’approche théorique et l’approche expérimentale. Tous les moyens sont bons pour découvrir, se poser des questions, justifier… Il n’y a pas de doute là-dessus.

Cependant, cette approche expérimentale est actuellement systématique et donne aux élèves  l’impression que c’est la seule voie possible pour travailler les mathématiques. Elle gomme l’autre approche qui éclaire pourtant énormément les concepts, et permet de les intégrer à son vécu plus facilement. Tout dépend donc du temps dévolu à l’exploration mathématique : avec très peu d’heures d’enseignement, et une filière scientifique du lycée  « mangée » par les apprentissages généraux qui occupent tant nos élèves, nul doute que ce temps d’investigation manque cruellement, même pour les élèves motivés par les sciences et ceux qui « réussissent ».

Mais vous avez aussi raison. Et ce sera à chacun d’œuvrer pour le mieux dans sa classe, compte tenu des obligations du curriculum imposé. 

Une petite question : m’autoriseriez-vous à ce que je reprenne votre mél et ma réponse (identiques à ce qu’on lit ici) pour les placer sur mon blog http://megamathsblog.blogspot.fr/ avec un liens vers votre fichier zip ? Cela pourrait motiver de nouveaux lecteurs à venir visiter les liens que vous donnez. Je conserve tout en stand by en attendant votre réponse 😊

Amitiés,
djm

PS : je n’ai pas le temps de voir tous vos documents, mais à première vue, ces activités et ces réflexions sont bonnes à proposer, sans conteste. Après tout est question de temps et de choix des priorités.


REPONSE DE SM

Re et merci pour votre réactivité... Vous pouvez faire tout ce que vous voulez avec notre échange et lespièces attachées... Deux remarques-exemples supplémentaires :

- sur l'intérêt mathématique : 
    1. la simulation peut permettre de toucher du doigt une solution, un résultat (dont on a besoin par exemple), inaccessible par ailleurs.
    2. la simulation peut permettre d'éclairer le chemin de la démonstration (voir problème de lieux).

- sur l'intérêt pédagogique : cette approche, un peu ludique, peut révéler et mettre en valeur certains élèves habituellement en difficulté dans le cours de mathématiques et de ce fait, peut-être, leur redonner envie de chercher...

Encore merci pour l'intérêt que vous portez à ma modeste contribution.
Bien à vous.
Stéphan

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

47% de plagiat dans un mémoire de master : de la nécessité d'utiliser un logiciel anti-plagiat

Voici comment s'est déroulé mon oral du CAPES interne

Lettre de démission d'un professeur de mathématiques en poste depuis 1999